L’histoire se répète !!!

  • En 1992 le village de la Hachère avait été sauvé de la frénésie des aménageurs par des irréductibles amoureux du patrimoine, qui l’ont patiemment restauré.
  • En 2010, l'une des maisons anciennes de ce village mise en vente avenue Condorcet est convoitée par plusieurs promoteurs voulant y implanter une importante construction. Dans un premier temps, ces projets ont été abandonnés suite à une intervention de la mairie imposant des contraintes fortes d’aménagement.
  • 20 ans après, l’association de sauvegarde du village de la Hachère s'est reconstituée pour défendre l’identité du quartier et sa qualité de vie (Cette opposition à un tel projet est soutenue par une pétition qui a recueilli plus de 200 signatures en  juin 2011.)Danger-300x300

Aujourd’hui un promoteur a finalement déposé sur ce terrain, le 15 novembre 2012, un permis de construire qui est actuellement à  l'instruction par les services de la Mairie. Ce qui nous arrive peut vous arriver à tous : le nouveau plan d’urbanisme en préparation permet toujours la construction d’immeubles de forte hauteur en zone pavillonnaire !


Oui aux logements, mais en ne dépassant pas, à cet emplacement, 6 mètres de hauteur de façade pour respecter le vieux village, patrimoine de notre commune.


Il ne s'agit pas de refuser toute implantation de logement collectif sur le quartier, mais de s'inscrire dans une démarche durable et raisonnée de développement urbain. La décision de restaurer le vieux village de La Hachère, alors en ruine,  a été prise suite à la réunion qui s’est tenue à la Mairie le 30 mars 1992 en présence de l’architecte en chef de Nantes Renaissance, conseiller à l'époque de la Mairie de Saint herblain. Notre maire Charles GAUTIER,  nous a informés de cette décision par un courrier daté du 27 avril 1992 (ci-dessous). Jean-Marc AYRAULT, député, l’a approuvée dans son courrier de 5 mai 1992 (ci-dessous).

 

Sans titre

IMG_0006